Protéger et moderniser, enjeux de l’investissement

Entretien, sécurité et développement

APRR investit dans le réseau pour maintenir et protéger le patrimoine qui lui a été confié par l’État, mais également pour répondre aux besoins futurs de mobilité. En assurant un entretien permanent, mais également grâce à la construction de nouveaux aménagements, APRR facilite les conditions de déplacement de ses clients.

Entre 2006 et 2021, APRR a investi 4 200 millions d’euros dans la création de nouvelles liaisons et la modernisation des infrastructures existantes.

Sur la période récente, le plan de relance signé en 2015 et le plan signé fin 2018 ont représenté pour APRR et AREA plus de 900 M€ d’investissements, qui sont venus s’ajouter aux quelques 150 M€ moyens mobilisés annuellement pour l’entretien lourd des réseaux (chaussées, ouvrages d’art, environnement, …)

Pour mieux relier les territoires

APRR investit pour améliorer les liaisons et permettre de relier les territoires.

Au total, 65 km d’autoroutes neuves mises en service depuis 2006, à travers 7 opérations de construction :
  • A51 : poursuite de la liaison entre Coynelle et le col du Fau (10 km – 157 M€ / mise en service en mars 2007)
  • A432 : achèvement de la liaison entre l’A46, aux Échets, et l’A42 à La Boisse (12 km – 230 M€ / mise en service en février 2011)
  •  A406 : contournement sud de Mâcon (9 km – 140 M€ / mise en service en mars 2011)
  • A714 : bretelle d’accès à Montluçon depuis l’A71 (10 km – 50 M€ / mise en service en juin 2011)
  • A719 : prolongation de l’antenne de Gannat jusqu’à l’ouest de Vichy (14 km - 100 M€ / mise en service en janvier 2015.
  • A466 : nouvelle liaison autoroutière de 4 km, l’A466 relie l’A6 à l’A46 au nord de Lyon ; coût : 76 M€ / mise en service en juin 2015
  • A89 : à La-Tour-de-Salvagny et l’autoroute A6 (6 km, 146 M€ / mise en service en mars 2018)

Pour fluidifier le trafic

Pour faire face à l’augmentation du trafic, APRR adapte la capacité de ses autoroutes et des systèmes d’échanges grâce à ses investissements :

Élargissements :

plus de 450 km de voies supplémentaires ajoutées sur le réseau depuis 2006 à travers une quinzaine d’opérations :
  • A42 entre Beynost et Pérouges (16 km à 2x3 voies – 33 M€ / achevé en décembre 2006)
  • A46 entre Genay et Mionnay (9 km à 2x3 voies – 39 M€ / achevé en décembre 2007)
  • A36 entre Belfort et Montbéliard (19 km à 2x3 voies – 120 M€ / achevé en décembre 2009)
  • A31 entre Beaune et Langres (98 km à 2x3 voies – 320 M€ / achevé en décembre 2011)
  • A36 entre Montbéliard et Voujeaucourt (8 km à 2x3 voies – 130 M€ / achevé en novembre 2013)
  • A43 entre Coiranne et Chambéry (3e voies localisées sur 9 km – 60 M€ / achevé en décembre 2014)
  • A46 entre Anse et Genay (5 km à 2x3 voies – 45 M€ / achevé en novembre 2014)
  • A71 Clermont-Ferrand entre Gerzat et A75 (7 km – 75 M€ / achevé en décembre 2014)
  • A71 Volcans (3e voie sur 7 km dans le sens sud-nord – 26 M€ / achevé en mai 2018)
  • A6 Auxerre (3e voie sur 12 km dans le sens nord-sud – 56 M€ / achevé en octobre 2019)
  • A406, à l’ouest de Mâcon (2 km à 2x2 voies – 40 M€ / achevé en novembre 2019)
  • A41 au nord d’Annecy (6 km à 2x3 voies – 78 M€ / achevé en juillet 2021)
  • A79 Montmarault (4 km à 2x2 voies en lien avec la création du nœud A71-A79 / achevé en juillet 2021)
  • A75 au sud de Clermont-Ferrand (11 km à 2x3 voies – 170 M€ / achevé en juillet 2021)
  • A480 Traversée de Grenoble, entre l’A48 et l’échangeur du Rondeau (7 km à 2x3 voies et requalification de 8 km à 2x2 voies – 300 M€ / travaux 2019-2022)

Échangeurs : 4 grosses opérations de requalification d’échanges, également appelés nœuds autoroutiers
  • Aménagement du nœud A43-A432 Saint-Laurent-de-Mure à l’Est de Lyon (20 M€ / achevé en novembre 2013)
  • Création du nœud A36 - N 1019 - D 437 près de Belfort (120 M€ / achevé en décembre 2019 . Création du nœud A71-A79 à Montmarault (90 M€ / achevé en juillet 2021)
  • Aménagement du nœud autoroutier A43-A41-voie rapide urbaine de Chambéry (70 M€ / travaux 2020-2023)

Pour faciliter l’accès des territoires à l’autoroute

Les investissements d’APRR sont également consacrés à la construction de nouveaux diffuseurs qui rendent les territoires plus accessibles :

12 nouveaux diffuseurs, en partie cofinancés avec les collectivités territoriales depuis 2006 :
  • A6 diffuseur n°31.1 Villefranche Nord (13 M€ - cofinancé avec le conseil général du Rhône et la communauté d’agglomération de Villefranche-sur-Saône / ouvert en novembre 2006)
  • A42 diffuseur n°5.1 La Boisse – Montluel (10 M€ - cofinancé avec le conseil général de l’Ain / ouvert en mai 2007)
  • A5 diffuseur n°13 Plessis-Picard (4 M€ - cofinancé avec le conseil général de Seine-et-Marne / ouvert en septembre 2007)
  • A39 diffuseur n°7.1 Arlay (3 M€ - cofinancé avec le conseil général du Jura / ouvert en septembre 2009)
  • A41 diffuseur n°15.1 Seynod Sud (15 M€ - cofinancé avec le conseil général de Haute-Savoie et la communauté de l’agglomération d’Annecy / ouvert en novembre 2010)
  • A46 demi-diffuseur n°2.1 Mionnay (11 M€ - cofinancé avec le conseil général de l’Ain / ouvert en février 2011)
  • A719 complément du diffuseur n°14 Gannat nord (ouvert en décembre 2013)
  • A719 complément du diffuseur n°13 Ebreuil (ouvert en novembre 2014)
  • A43 demi-diffuseur 9.1 La Tour-du-Pin Est (9 M€ - financé par le conseil général de l’Isère et la communauté de communes des Vallons de la Tour-du-Pin / ouvert en décembre 2014)
  • A48 complément du diffuseur n°11 Moirans (8 M€ - cofinancé avec le conseil général de l’Isère et la communauté de communes du Pays Voironnais / ouvert en septembre 2014)
  • A41 sud complément du demi-diffuseur n°24 Crolles Bernin (ouvert en mars 2015)
  • A41 sud demi-diffuseur n°24.1 Saint-Ismier – La Batie (9 M€ / ouvert en décembre 2019)

Plusieurs études d’opportunités sont en cours, pour de potentiels nouveaux systèmes d’échanges sur :
  • A5 Melun – Villaroche
  • A42 Leyment – Plaine de L’ain
  • A71-A75-A711 Clermont-Ferrand sud Nœud de Crouël

Pour un réseau plus moderne

La modernisation du réseau est une priorité du Groupe.

Pour la mise en conformité aux nouvelles normes de sécurité des tunnels du réseau APRR, 289 millions d’euros ont été investis depuis 2006 pour 8 aménagements :
  • Tunnel de l’Épine sur l’autoroute A43 (3 km – 50 M€ / achevée en août 2006)
  • Tunnels de Chamoise, St Germain-de-Joux et Châtillon sur l’autoroute A40 (5 km – 50 M€ / achevée en octobre 2008)
  • Tunnel Maurice-Lemaire entre Saint-Dié-des-Vosges et Sainte-Marie-aux-Mines (7 km – 180 M€ / achevée en octobre 2008)
  • Tunnels d’Uriol et du Petit Brion sur l’autoroute A51 (5 M€) • Éclairage du tunnel de Dullin sur l’autoroute A43 (4 M€).

Développer toujours plus de services

APRR continue de mettre l’accent sur le développement des services aux clients avec :
  • l’agrandissement des parkings poids lourds
  • l’affichage des places disponibles
  • la rénovation des aires de repos
  • le développement du wifi sur les aires
  • la création de parkings dédiés au covoiturage, en cofinancement avec les collectivités territoriales
  • le développement de bornes de recharge électrique sur l’ensemble du réseau.

APRR s’est engagé à développer des mesures commerciales et d’accompagnement auprès de ses clients pour encourager les modes de déplacement innovants et l’écomobilité (covoiturage, offre jeunes, véhicules électriques et autocars longue distance).

À voir également