Les bornes Fastned installées sur le réseau APRR

Les autoroutes APRR et AREA déploient des points de charge ultra-rapides sur des axes majeurs

  • À fin 2021, 65 % des aires des autoroutes APRR et AREA seront équipés en stations de recharge électrique, dont 2/3 en très haute puissance
  • Les stations nouvelle génération permettent d’acquérir jusqu’à 300 km d’autonomie le temps d’une pause sur autoroute

Les autoroutes APRR et AREA inaugurent pour les utilisateurs de véhicules électriques quatre nouvelles stations de recharge à très haute puissance (THP) construites et opérées par la société Fastned. Très présent en Europe, cet opérateur de points de charge signe ici ses premières installations en France.

Engagé dès 2012 dans un plan de déploiement de points de charge multi-opérateurs sur aires, APRR accentue son avance avec une offre maillée de ses réseaux autoroutiers. Fin 2021, près de 65 % de leur aires de services seront équipés en stations de recharge électrique dont les 2/3 en très haute puissance (150 à 350 kW). Elles seront 100 % d’ici fin 2022.

APRR facilite la « longue distance » et accompagne l’essor des véhicules électriques

La part des véhicules électriques ne cesse d’augmenter en France et représente désormais plus de 10 % des ventes de voitures, contre 1,2 % en 2017. Depuis janvier 2021, les immatriculations ont bondi de 91 %. 630 000 voitures électriques circulent en France1 aujourd’hui. Un phénomène qui devrait encore s’accentuer avec le Plan industriel « France 2030 », qui prévoit une production de 2 millions de véhicules français électriques et hybrides d’ici 2030. De ce fait, il y a nécessité à déployer davantage de bornes sur autoroutes pour répondre à la demande des conducteurs de réaliser des voyages longues distances en « électrique ».

C’est pourquoi APRR multiplie les installations de points de charge sur ses réseaux, avec en moyenne l’ouverture d’un nouvel équipement tous les 15 jours. « Si les ventes de véhicules électriques s’envolent, le temps de recharge reste encore un obstacle pour de nombreux automobilistes. Nous accélérons les implantations de technologies toujours plus performantes sur nos réseaux pour permettre aux utilisateurs d’envisager les déplacements longue distance en sérénité. Le temps d’une pause sur nos aires de services permettra une charge quasi complète d’un véhicule. C’est une petite révolution et un pas de plus vers une autoroute décarbonée », précise Guillaume Hérent, Directeur général délégué d’APRR et AREA.

Des stations inédites installées sur les axes autoroutiers majeurs

Les stations de recharge Fastned, inédites en France, sont depuis aujourd’hui opérationnelles sur les aires de Gevrey-Chambertin Ouest (A31, Dijon), Écot (A36, Montbéliard), Pont Chêne d’Argent (A39, Dole) et Pont Val de Saône (A39, Dole). APRR complète ainsi son maillage : les axes Paris-Lyon, les axes vers l’Allemagne, la Suisse et les autoroutes des Alpes sont d’ores et déjà ponctués d’aires équipées de stations de recharge à très haute puissance.

Chaque nouvelle station Fastned est équipée à l’ouverture de quatre points de charge, délivrant jusqu’à 300 kW qui en fonction de la demande pourront être portés à douze. Une offre qui permet de couvrir 100 % des besoins de quatre véhicules se rechargeant en simultané. Sachant qu’une voiture électrique consomme en moyenne 15 kWh pour 100 km en milieu urbain contre 20 à 25 kWh pour 100 km sur autoroute. D’ici les vacances de fin d’année, quatre stations supplémentaires Fastned verront le jour sur l’A5 et l’A6, pour un total de 20 nouveaux points de charge à très haute puissance.

Un temps de recharge éclair

Retenu suite à un appel d’offres clôturé en 2020, l’opérateur hollandais Fastned implante cet automne ses premières stations de recharge à très haute puissance, en France. Leurs bornes « nouvelle génération » permettent aux automobilistes d’acquérir jusqu’à 300 km d’autonomie le temps d’une pause sur autoroute.

Le tarif standard de recharge est fixé à 0,59 € TTC par kWh. Chacune des stations Fastned possède un auvent qui a le double avantage de protéger l’automobiliste des intempéries et d’être équipé de panneaux photovoltaïques produisant une énergie autoconsommée par la station. Ces stations modernes et ergonomiques, qui participent à la mobilité décarbonée, peuvent également accueillir des véhicules longs ou avec remorque, ainsi que des utilitaires.

1 Association nationale pour le développement de la mobilité électrique-juillet 2021