Crédit photographique : APRR / Leimdorfer Gilles

LE VOYAGE EN TOUTE SÉCURITÉ

Des autoroutes toujours plus sûres

Pour APRR comme pour les utilisateurs de ses autoroutes, la préoccupation principale est la sécurité sur le réseau. Le Groupe développe une politique d’innovation pour faire bénéficier les voyageurs d’équipements de pointe. 
Avec un tiers de son personnel affecté à la sécurité et un budget dédié de 300 millions d’euros par an, APRR entend faire des déplacements sur son réseau, le voyage le plus sûr possible.

La parole de l'expert

"Nos autoroutes sont cinq fois plus sûres que les routes du réseau secondaire. Nous investissons en moyenne 300 millions d’euros chaque année pour la sécurité des automobilistes et un tiers de nos collaborateurs veillent à leur sécurité 24h/24 et 7j/7. Les accidents corporels et les accidents mortels ont ainsi diminué de moitié depuis 2003."
 
Xavier Rigo
Directeur général-adjoint chargé de l'exploitation 

Assurer une surveillance constante des autoroutes

Le réseau APRR est placé sous haute-surveillance constante grâce à 550 caméras de surveillance et 380 stations de comptage. Allié à la force d’intervention de 1 500 véhicules de surveillance, ce dispositif d’une grande réactivité participe à chaque instant à la sécurité des clients.

Le système de surveillance automatique est alimenté par les boucles de comptage, les stations météo, les caméras et les détecteurs automatiques d'incidents. Il s'appuie sur un réseau de fibres optiques déployé le long de l'autoroute.
  • Les boucles de comptage, placées tous les 20 kilomètres environ, calculent automatiquement la densité du trafic, la vitesse du flux, la proportion des poids lourds. Toutes ces informations servent à évaluer les temps de parcours.
  • Les stations météo situées le long de l'autoroute mesurent l'évolution des conditions climatiques. À partir des alertes qu'elles transmettent aux différents postes de contrôle, elles permettent de déclencher des actions préventives (salage…) et d’informer en amont les clients grâce aux panneaux à message variable et à la radio.
  • Les caméras, placées aux endroits sensibles, participent à la surveillance des échangeurs autoroutiers et des secteurs difficiles.
  • Les détecteurs automatiques d'incidents, implantés en priorité dans les tunnels et les zones à fort trafic, informent en temps réel sur un ralentissement, un bouchon, un incident.

Mettre l'humain et les technologies au service de la sécurité

Pour connaître sur l’ensemble de son réseau, le niveau de trafic et les perturbations éventuelles qui l'affectent, le Groupe dispose d'un outils alliant intervention humaine et information automatisée obtenue par des capteurs terrain. Il permet de gérer des événements programmés (travaux, entretien) ou aléatoires. Il facilite la coordination entre les différents services d'un même département  (Police, autres gestionnaires, etc.), d'une même région, ou de plusieurs. Il constitue un outil indispensable d'aide à la décision.

Au cœur du dispositif de gestion du trafic, AREA dispose depuis 2006 d'un poste de commandement (PC) sécurité entièrement reconfiguré. Plus rapide, ergonomique et "intelligent", il dispose des outils les plus performants pour gérer le trafic.
Les événements sont gérés efficacement grâce à l'intégration d'un Système d'aide à l'exploitation (SAE) qui propose automatiquement aux opérateurs une succession d'actions adaptées selon le type d'événement, sa localisation, les équipements présents aux alentours…

Entretenir le réseau confié par l’État

APRR entretient quotidiennement le réseau qui lui a été confié jusqu’en 2035 (APRR) et 2036 (AREA) par l’État afin de garantir les meilleures conditions de circulation à ses clients : amélioration des chaussées, renouvellement de l’éclairage et des revêtements, autant d’actions qui participent au confort et à la sécurité des voyageurs.
 
APRR teste et installe également de nouveaux dispositifs : régulation dynamique de la vitesse, détection des contresens, glissières en béton pour empêcher la traversée des voies, ajout de signalisation quand elle se révèle nécessaire, etc. Sur le terrain ou au sein des directions fonctionnelles, toutes ses équipes sont mobilisées.

Prévenir les accidents en innovant

Pour prévenir les accidents, APRR cherche à réduire le nombre de contresens (plus de 400 par an). Depuis janvier 2014 sur le réseau AREA, une zone de l’A48 située en amont de la barrière de Voreppe (sens Grenoble-Lyon) fait l’objet d’un test de détection des automobilistes à contresens.

Des technologies de pointe sont également testées, comme le radar Doppler, qui permet de mesurer la vitesse radiale, et la caméra thermique.

En cas de panne, l’application "SOS Autoroute" constitue une véritable borne d’appel d’urgence embarquée, sur le smartphone de chaque conducteur. Cette application contribue à renforcer la sécurité. Grâce à la géolocalisation, les caractéristiques du véhicule sont instantanément transmises aux secours sans que les passagers aient à se déplacer jusqu’à une borne.

Sensibiliser les clients aux questions de sécurité

APRR s’engage à sensibiliser les conducteurs aux enjeux de la sécurité. Sur son site www.aprr.fr, ils peuvent tester leur conduite, apprendre "les bons réflexes en 5 clics" ou encore déjouer les idées reçues en matière de sécurité autoroutière.

APRR propose également des opérations pour informer et sensibiliser les automobilistes aux raisons les plus fréquentes des accidents : la somnolence, le gonflage des pneumatiques, la vitesse excessive, l'absence de port de la ceinture, etc.
Des moyens importants ont été mis en œuvre :
  • affichage en entrée des gares de péage et sur les aires 
  • animations estivales et hivernales sur les aires 
  • messages et reportages sur Autoroute INFO 107.7
  • informations sur les panneaux à message variable.

Pour inciter les voyageurs à s’arrêter plus souvent et plus longtemps, mais également lutter contre la somnolence au volant, APRR aménage des salles de repos sur ses aires et noue des partenariats avec des hôtels.

En dehors du réseau lui-même, les directions, les districts et les centres d'exploitation des sociétés du Groupe organisent aussi des rencontres sur le thème de la sécurité avec des groupes scolaires, des collectivités ou encore des entreprises.

Les centres Centaure forment et sensibilisent au risque routier. Répartis sur tout le réseau français, ils sont gérés en partenariat par les sociétés d'autoroutes et l'assureur Groupama. Ces centres permettent de recréer en toute sécurité les situations à risque pour mieux en prendre conscience : aquaplanage, choc, éclatement de pneu, perte de contrôle…

Les chiffres clés de la sécurité

À voir également